Skip to navigation – Site map

2013 : Le fait religieux au Japon

L’étude du fait religieux au Japon a connu des développements considérables ces dernières décennies. Si les chercheurs français ne sont pas en reste, on remarque un déficit de publications synthétiques depuis une quinzaine d’années, excepté toutefois pour ce qui est relatif au bouddhisme. Cipango aimerait se faire l’écho de la richesse des travaux individuels et susciter ainsi de nouvelles collaborations.

Shintō et bouddhisme, « religion populaire », christianisme moderne et contemporain, pratiques divinatoires… les grandes catégories longtemps utilisées devront certes être évoquées, dans leur multiplicité et leurs développements historiques, comme dans leur réalisation au sein de pratiques quotidiennes. On appréciera pour se faire la mobilisation de documents peu exploités, littéraires et iconographiques par exemple.

D’autres approches seront également bienvenues, qu’elles soient théoriques (on pense à la définition même de religion au Japon), qu’elles portent sur des questions de dogmatique, ou qu’elles s’intéressent à des courants moins régulièrement décrits, ou à des phénomènes plus récents : nouvelles religions, Islam, « spiritualités », laïcité et sécularisation, appareil juridique mis en place pour gérer les institutions religieuses, débat public… L’objectif étant, en questionnant concepts, discours et pratiques, d’attester de la complexité d’un fait religieux qui ne peut justement se résumer à l’une de grandes catégories qui ont servi à le penser.

Les chercheurs de tout domaine qui souhaiteraient soumettre un manuscrit à la revue Cipango, cahiers d’études japonaises sont invités à le faire avant le 6 janvier 2012. Une évaluation sera ensuite réalisée avant le 15 février 2012, la version finale des manuscrits devant être soumise à la revue pour le 30 mai 2012. Publication prévue à l’été 2013.

Contact : cipango[at]cej.fr